10 septembre 2013

 

Pascal Doriguzzi Docteur en Sciences politiques, chercheur et écrivain. Atteint d’une ataxie, il signe ici son premier roman...

 
 









Ads not by this site

COMMANDER :

Vous pouvez commander cet ouvrage directement à votre libraire habituel,
sur ce site internet : http://editions-harmattan.fr,
ou en renvoyant par courrier postal le bon de commande suivant :

BON DE COMMANDE

A retourner à L'HARMATTAN
7 rue de l'École Polytechnique
75005 Paris

Veuillez me faire parvenir :

Titre : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ Quantité : _ _ prix unitaire : _ _ _ _€


Frais de port à ajouter (pour 1 exemplaire) : France : 3 € ;
+0,80 euros par ouvrage supplémentaire

NOM :............................................................................................................................................................

ADRESSE .....................................................................................................................................................

........................................................................................................................................................................

Ci-joint un chèque de ............ €.

Pour l'étranger, vos règlements sont à effectuer :
- en euros sur chèques domiciliés sur
- par virement en euros sur notre CCP Paris :
(IBAN : FR 40 2004 1000 0123 6254 4N02 011 / BIC : PSSTFRPPPAR)
- par (Visa uniquement)
......................................................date d'expiration...../...../...../
le numéro CVx2 (les 3 derniers chiffres se trouvant au dos de votre carte, à gauche de votre ) :

Vous pouvez aussi commander cet ouvrage directement à votre libraire habituel
ou sur ce site internet : http://editions-harmattan.fr/

_______________________________________________________________________
_______________________________________________________________________
___________________________________________________________
DreamMail - Testez DreamMail, l'excellent client mail  http://www.dreammail.eu

23 décembre 2010

 

Pascal DORIGUZZI vous souhaite un bon Noël, instant magique, de Paix, de Pardon , de solidarité...

 

 

 

 

Noël, évènement magique, partage dans la solidarité,

 

Période de réflexion qui vient accompagner la fin d’une année qui s’achève…

 

Noël, atmosphère de paix, de pardon, de générosité, de regard vers les autres,  

 

Noël qui incarne l’innocence de la nativité…

 

Noël, le moment privilégié pour rêver avec ceux qui se battent et refusent de subir,

 

Penser à ceux qui souffrent de la maladie, du handicap, de la solitude,

 

À ceux que hantent leurs soucis, à ceux dont la vie demeure une épreuve.

 

Je veux humblement vous souhaiter un joyeux noël,

 

En Famille ou entre amis, car l’amitié c’est aussi la solidarité.

 

Que Noël vous apporte réconfort et espérance, et  surtout la paix à votre pays et aux nations.

 

Recevez nos pensées profondes.

 

Pascal DORIGUZZI & Danielle PRADES  

 

 


 

Pascal DORIGUZZI vous souhaite un bon Noël, instant magique, de Paix, de Pardon , de solidarité...

 

 

 

Noël, évènement magique, partage dans la solidarité,

 

Période de réflexion qui vient accompagner la fin d’une année qui s’achève…

 

Noël, atmosphère de paix, de pardon, de générosité, de regard vers les autres,  

 

Noël qui incarne l’innocence de la nativité…

 

Noël, le moment privilégié pour rêver avec ceux qui se battent et refusent de subir,

 

Penser à ceux qui souffrent de la maladie, du handicap, de la solitude,

 

À ceux que hantent leurs soucis, à ceux dont la vie demeure une épreuve.

 

Je veux humblement vous souhaiter un joyeux noël,

 

En Famille ou entre amis, car l’amitié c’est aussi la solidarité.

 

Que Noël vous apporte réconfort et espérance, et  surtout la paix à votre pays et aux nations.

 

Recevez nos pensées profondes.

 

Pascal DORIGUZZI & Danielle PRADES  

 

 


26 janvier 2010

 

Re:

http://w3.upm-kymmene.com/upm/forestlife/index.html


22 juillet 2009

 

Pascal

Jugement du Tribunal administratif de Montpellier du 19 mai 2009

Monsieur Pascal DORIGUZZI c/ Département de l'Hérault

 

 

Voici une jurisprudence administrative utile pour l'application de la loi n°2005-102 du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées.

 

 

HISTORIQUE COMPLET DE LA PROCEDURE ENGAGEE EN 2006

Très instructif sur les difficultés invisibles des personnes handicapées, et sur la façon infâme dont on cause de ces gens-là dans certains clubs dirigeants… Ici on est loin du Téléthon, de la commisération bienpensante et la compassion de bon aloi :

 

 http://pascaldoriguzzi.free.fr/1jurispr.htm

29 juin 2009

 

Pascal

 

Jugement du Tribunal administratif de Montpellier du 19 mai 2009

Monsieur Pascal DORIGUZZI c/ Département de l'Hérault

 

 

Voici une jurisprudence administrative utile pour l'application de la loi n°2005-102 du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées.

 

 

HISTORIQUE COMPLET DE LA PROCEDURE ENGAGEE EN 2006

Très instructif sur les difficultés invisibles des personnes handicapées, et sur la façon infâme dont on cause de ces gens-là dans certains clubs dirigeants… Ici on est loin du Téléthon, de la commisération bienpensante et la compassion de bon aloi :

http://pascaldoriguzzi.free.fr/1jurispr.htm

 

 

M. Pascal Doriguzzi                                                                         http://www.pascal-doriguzzi.com

Docteur  en Sciences Politiques                                                                   barabbas34@gmail.com

 


28 novembre 2008

 

Pascal

Tournesol

M. Pascal Doriguzzi                                                         http://www.pascal-doriguzzi.com

Tél. : 0467569044

barabbas34@gmail.com

 

24.11.2008

 

 

 

Une affaire très grave

 

 

 

Très grave car il en va de mon existence de citoyen, de chercheur, d'être humain… Au bout du compte il s'agira de mon existence biologique.

Je suis allé à la M D P H de l'Hérault, accompagné de Danielle Prades, pour consulter mon dossier médical et administratif qui a été réalisé dans le cadre de la compensation du Handicap (conformément aux décrets du 4 Avril 1978 sur les documents administratifs et du 29 Avril 2002 sur le droit des malades).

Sans la présence de Danielle je n'aurais pu obtenir le dossier, qui a mis plus de 20 minutes à me parvenir de l'étage et était visiblement filtré de certaines pièces (compte-rendu de commissions) que je n'ai pu obtenir.

 

J'ai constaté en lisant ce dossier médical, dont j'ai la copie que :

1-                  Je suis né handicapé et donc mes souvenirs d'enfance sont faux et mes amis d'enfance n'ont jamais existé.

2-                  J'ai un niveau scolaire médiocre : classé au niveau B de la nomenclature de la MDPH, je suis entre le BEPC et le BAC. Là encore mes souvenirs de jeunesse, mes amis de sorties, de motos, de soirées entre amis de tous sexes, de balades à travers l'Europe sont une vue de mon esprit tourmenté. Je n'ai jamais été étudiant, diplômé, chercheur, écrivain entre autres…

3-                  Je suis déclaré incapable de gérer moi-même mon compte en banque, il paraît qu'il serait géré par Danielle, alors qu'elle n'y a jamais eu procuration, et que je gère tout seul mon compte - J'ai une attestation de ma banque.

4-                  Du fait que j'ai signalé des difficultés fonctionnelles à tenir un crayon ou pianoter sur mon clavier, le rapport « médical » conclût que je ne lis pas, que je n'écris pas.

5-                  Je suis incapable de travailler de quelque manière que ce soit (moins 5% de capacité de travail) et je suis incapable de mettre en valeur ce que j'ai pu apprendre. Les dix années de PAO. dans la société que j'ai créée sont une illusion.

6-                  Pour avoir signalé que je ne n'adhère pas à une association « officielle » de personnes handicapées, le rapport conclût que je n'ai pas d'activités sociales, que je ne m'intéresse à aucune activité collective et que je n'ai pas de relations sociales. Je suis Secrétaire général de l'Association Handialogue depuis 4 ans, je suis vice-trésorier du Comité de Liaison de l'Hérault, je suis membre d'un parti politique dont je participe à la vie locale et nationale depuis cinq ans, je suis président de l'Association Esméralda Culture et Recherche ; Je suis gérant non-salarié d'une SARL. Je travaille avec des députés et des sénateurs sur différents sujets, notamment les lois sur le handicap, la sécurité sociale, l'Union Européenne, l'Education, l'énergie et bien d'autres choses encore… J'ai rencontré divers responsables politiques importants, et j'ai plaidé la cause de l'Institut Saint-Pierre de Palavas- les-Flots, à Paris, devant le Secrétaire d'Etat auprès des Personnes Handicapées (2004).

7-                  Il est écrit que je suis incapable d'avoir une relation normale avec qui que ce soit. Je crois avoir des amis de longue date, ce doit être une vue de l'esprit.

8-                 Sur le listing (anonyme) des décisions de compensation (PCH) chaque décision est chiffrée, sauf la mienne ! Est-ce une discrimination ?

9-                  Enfin, le rapport médical me déclare « handicapé psychique ».

J'ai téléphoné à Mme Al., Sous - Directrice de l'ADPH 34. Elle m'a répondu en jubilant : «  Nous n'y pouvons rien, c'est un rapport médical, c'est comme ça ! »

 

Inutile de dire que cette réinvention de ma personne pour des raisons qui n'ont visiblement rien de médical me plonge dans une colère froide, me ronge, me réveille le nuit et m'insupporte.

J'ai commencé à rassembler des preuves de mon existence réelle afin de mettre en œuvre TOUS les moyens pour faire disparaître cette aberration, et faire rendre gorge aux responsables de ces calomnies me transformant en un fantôme.

J'ai demandé récemment un certificat médical chez un psychiatre, de ma propre initiative, car à l'époque j'entendais souvent parler de tutelle quand j'essayai désespérément de régler des difficultés administratives dues aux procédures MDPH. La loi du 11 Février 2005 parle de citoyenneté des personnes handicapées, de choix de vie… Je n'admets pas cet abus de pouvoir.

 

Le rapport « médical » de la MDPH me cause un grave préjudice depuis longtemps. Je ne comprenais pas pourquoi des gens, depuis quelques temps, prennent ce que je dis à la légère, s'adressent à moi de manière infantile, et parfois se moquent de moi ouvertement, y compris dans des groupes de personnes handicapées. De même dans ma recherche d'emploi de chercheur, depuis des années, certaines démarches n'ont pas abouties pour des raisons inexpliquées ; ceci explique peut-être cela.

En effet depuis la création des MDPH, les associations de personnes handicapées, ou plus exactement de parents d'enfants handicapés, participent au fonctionnement de l'administration chargée des personnes handicapées. Les commissions sont essentiellement composées de représentants associatifs, qu'ils soient ou non handicapés. Dans le travail des commissions, tout ce monde a accès aux dossiers médicaux et administratifs qui relèvent en principe du secret médical ou de la confidentialité administrative ; hors ils ne sont pas médecins, ils ne sont pas administrateurs, ni légalement tenus au secret.

De ce fait, des éléments relevant du secret médical ou administratif circulent dans le petit monde du handicap, voire sur des courriers de listes de discussion sur internet, en tous cas dans des lieux et places où ils n'ont pas à être exposés. Des personnes handicapées, membres de ces « clubs » m'ont déjà raillé en « m'interrogeant » précisément sur mon dossier d'aide humaine ou des éléments médicaux qu'elles n'avaient pas à connaître. C'est un comble qu'on divulgue des informations médicales sur les personnes handicapées au tout venant, alors que, lorsque il y a quelques années, un projet d'ouvrir les dossiers médicaux des salariés à leurs employeurs était évoqué, les syndicats français ont, à juste titre, imposé le retrait de cette proposition.

 

Pour ma part, je considère ce rapport «  médical », dont mon médecin de famille a dit «  Il a été signé par un fou », je le considère donc, comme une maltraitance.

Il est une atteinte à la dignité de ma personne, une atteinte à ma nature d'homme, une atteinte à mon intégrité morale.

« Handicapé psychique » signifie « personne handicapée qui n'accepte pas son handicap » (Loi du 11 Février 2005).

Je suis assis sur un fauteuil roulant depuis trente ans, c'est à dire depuis l'âge de vingt ans ; je ne me suis jamais drogué, je ne bois pas, je ne fume pas, je n'ai jamais eu de mœurs sexuelles dites déviantes ; j'ai travaillé aussi dur que Balzac dans mes études comme dans mes recherches, puisqu'étant handicapé (avec l'AAH) mes professeurs n'ont pas considéré que j'avais besoin des moyens que les autres avaient (bourses de recherche à l'époque trois fois et demi l'AAH)… Lorsque j'ai fondé une SARL d'édition, certaines aides légales prévues pour les entreprises en création m'ont été refusées ainsi que celles auxquelles avait droit mon associée, sous prétexte que j'étais trop handicapé… Ma recherche d'emploi après mes parutions d'articles, ma soutenance de thèse, mes publications d'ouvrages et mes démarches pour obtenir un strapontin dans le monde de la recherche ou de l'Université, n'avait rien à envier à mes pairs qui arrivaient avec beaucoup moins de bagages, et pour certains à qui j'ai moi-même donné des cours, alors que je restais à la porte assis sur mon petit fauteuil nickelé.

Je me suis toujours présenté à égalité avec les autres, sachant bien que pour l'entreprise comme pour les laboratoires de recherche, l'important n'est pas mon fauteuil roulant ou la longueur de mes cheveux, mais ce que j'apporte en termes de valorisation du travail et de conceptualisation scientifique. Je ne crois pas avoir jamais « refusé mon handicap », ce n'est pas moi qui le refuse ! Moi, je vis avec depuis trente ans ; je le connais avec ses contraintes, ses souffrances, les barrières qu'il me procure, la bêtise qu'il suscite et les réactions irrationnelles qu'il provoque parfois chez mes contemporains ; Je sais aussi où il me mènera en définitive, mais il y a longtemps que je n'en n'ai plus peur. Si je ne l'avais pas accepté, la question serait réglée depuis longtemps avec ou sans loi.

Je sais aussi la force qu'il m'a donnée et je n'admets pas qu'un « médecin » se prête à une telle mascarade. Qu'est-ce que cela veut dire : « Il n'accepte pas son handicap » ? Qu'il n'adhère pas à une association tutélaire ? Qu'il préfère lire, écrire, publier, rencontrer des auteurs, des imprimeurs, des entrepreneurs, donner des conférences, plutôt que vendre des brioches ou distribuer des fleurs dans la rue pour le compte d'associations, ou manifester sempiternellement pour une augmentation de l'allocation aux adultes handicapés ? Je me fous du rôle social que je suis censé jouer, je suis un citoyen français, ni plus, ni moins, et j'en garderai jusqu'au bout la dignité.

 

 

 

CURRICULUM VITAE

 

FORMATIONS

1994, 1995, 1996, 1997 Séminaires d'hébreu biblique à l'Académie des Langues Anciennes de Saintes, sessions sous l'égide du C.N.R.S.

10 Mai 1989 Soutenance de ma Thèse de Doctorat de 3° cycle à l'Université Montpellier I, ayant pour titre La III° République et la solidarité : la socialisation de l'infirmité sous la Direction du Professeur Paul Alliès.

1988 Diplôme d'Étude Approfondie d'Histoire Contemporaine dirigé par Raymond Huard, portant sur Solidarité et nationalisme dans l'Hérault de 1914 à 1939, à l'Université Paul Valéry.

1984-1989 Recherches pour la préparation d'une thèse de Doctorat sur L'Histoire politique du handicap avec le concours du Professeur Dominique Rousseau.

1983 D.E.A. de Science Politique : "L'État contemporain", Université Montpellier I, Faculté de Droit et Sciences Économiques dirigé par le Professeur Michel Miaille.

1981 et 1982 Licence et Maîtrise en Droit Public

1980 D.E.U.G. de Droit obtenu à Montpellier

1977 Baccalauréat obtenu au lycée Théodore Aubanel à Avignon.

EXPERIENCES PROFESSIONNELLES

Décembre 2000 - Janvier 2001 – 15 Mai 2001 Création de l'entreprise Esméralda Éditions (SARL) dont je suis le gérant.

1997-99 Familiarité puis apprentissage de la P.A.O. et de l'informatique du livre.

J'ai remporté le premier prix littéraire organisé par le premier Fonds d'Insertion des personnes Handicapées dans les Métiers de l'Art et de la Culture Handi-Thomson et la Fondation Beaumarchais, le ministère de la Culture et de la Communication, la Sacem. et la Société des Auteurs dans les Arts Graphiques et Plastiques ; le prix m'a été remis par Marcel Jullian au Carrousel du Louvre à Paris le 3 Décembre 1998.

16 Juin 1998  Création de la société d'édition Esméralda.

(Depuis 1993 j'utilise les ordinateurs Macintosh et PC Windows, munis de logiciels de traitement de texte, de PAO, et d'images à buts professionnels).

1994-1997 Rédaction de travaux scientifiques et d'ouvrages pour une association d'archéologues amateurs.

Avril 1991 Cours de Sociologie urbaine à l'Université Paul Valéry.

De 1984 à 1987 Vacataire d'enseignement (libertés publiques, Droit constitutionnel, Droit international).

De 1984 à 1986 Directeur de la bibliothèque de Science Politique de la Faculté de Droit et Sciences Économiques de Montpellier.

Publications scientifiques

* « De la sécurité sociale au paupérisme (1944 - 1988/2000) Fragments du XX° siècle pour l'histoire de la solidarité », Pascal Doriguzzi, Esméralda Editions, 2008.

* Revue SOINS La revue de référence infirmière N° 679 - Octobre 2003, dossier Handicaps et traumatisme crânien, pages 30-31 in « Vers une nouvelle loi en faveur en faveur des personnes handicapées » Serge Villain et Pascal Doriguzzi.

* Sortir le handicap du champ social Réflexion politique sur la rénovation de la loi du 30 Juin 1975  Pascal Doriguzzi et Serge Villain, Esméralda Editions, Mai 2003.

* Préparation d'un article sur l'histoire de la solidarité.

* Préparation d'un ouvrage De la scolastique à la marginalité, le prélude théologique à l'exclusion contemporaine en collaboration avec un Frère Franciscain investi dans la réintégration sociale des personnes Sans Domicile Fixe (en cours de rédaction).

* Préparation d'un ouvrage scientifique sur la loi contre la discrimination, l'éthique et la génétique (en cours de recherche).

* Réponse à l'appel d'offres de l'Association des Paralysés de France intitulé Travail et emploi : quels choix pour les personnes atteintes de déficiences motrices, année 1997 (sans résultat).

* Articles pour la « revue Sans Date Fixe Esméralda » Du christianisme à la marginalité, le prélude théologique à l'exclusion contemporaine et La comédie de l'ordre moral, le sexe a-t-il une âme ? 

* Participation au colloque de l'Association des Paralysés de France au Palais de l'Unesco à Paris les 13, 14 et 15 Janvier 1997 "Handicap et travail : Quel avenir pour les personnes handicapées", mon intervention ayant pour titre : Mutations du travail : s'adapter ou s'inventer ?

* Participation au 1O° colloque national du Mouvement pour l'Accompagnement et l'Insertion Sociale LES ESPACES... DE L'ACCOMPAGNEMENT Dynamiques et trajectoires, les 4, 5 et 6 Juin 1996 à Chambéry, mon intervention ayant pour titre : Exclusion et fait de société.

* Article La solidarité contre l'exclusion? paru dans "Le Journal des Psychologues" N°130 Septembre 1995, p. 21 à 25.

* L'HISTOIRE POLITIQUE DU HANDICAP de l'infirme au travailleur handicapé ouvrage préfacé par Raymond Huard, éditions L'Harmattan, Octobre 1994 (230 pages), réalisé avec le soutien matériel de l'Agefiph.

* LE HANDICAP ET SON HISTOIRE Du 23.11.1957 au 10.07.1987...  à paraître.

 LA MISE EN MARGES, la distinction Objet - Sujet sous l'État Providence  à paraître.

Article Handicap et emploi de 1924 à 1987 : formulation conceptuelle du statut de travailleur handicapé par les intérêts patronaux paru dans "Cahiers d'Économie Appliquée aux Sciences Humaines, N°14, 1992, pp. 43 à 61.

* Article Le travail des handicapés : débats parlementaires et enjeux sociaux paru dans "LES TEMPS MODERNES", N°549, Avril 1992, pp. 153 à 171.

* Article La socialisation du handicap, paru dans la revue "EMPAN", N°7, Février 1992, pp. 65-72, publié avec le soutien du Professeur Cyrille Megdiche.

* Article L'insertion professionnelle des handicapés ; le patronat aujourd'hui comme hier paru dans la revue "LIEN SOCIAL", N°160, 12 Mars 1992, pp. 5 à 8, publié avec le soutien du Professeur Cyrille Megdiche.

EXPÉRIENCES ASSOCIATIVES

Octobre 2007 Création de l'association « ESMERALDA CULTURES ET RECHERCHES », dont je suis le Président.

Janvier 2003 Adhésion à l'association Handialogue dont je suis le Secrétaire général.

Année 1996 Direction de la revue du B.E.R.E.D. « Esméralda ».

Août 1995 Création du Bureau Européen de Réflexion pour l'Égalité des Droits, dont je suis le Président.

1990-1992 Délégué à la préparation des Assises "Handicap et Université" par le Secrétariat d'État auprès des Handicapés et Accidentés de la Vie.

Depuis 1991 Animateur du "Groupe Étudiants Handicapés" du Groupement pour l'Insertion des Handicapés Physiques.

De 1988 à 1990 Conseiller auprès des étudiants handicapés à la Faculté de Droit et Sciences Économiques de Montpellier.

Poésies

1992 "Un rouge-gorge a pris la mer" éd. Les pays lointains, Montpellier.

1983 "Catalepsies" éd. Du Faubourg, Montpellier.

1978 "Aléthéa" éd. Du Faubourg, Montpellier.

Contes et Nouvelles

Mai 2005 La conférence des poètes chez Esméralda Éditions

1999 Un collier pour Barabbas aux éditions Esméralda, 18 Mai 1999, 164 pages et illustrations par des enfants (CM1-CM2).

1998 Participation au Prix des Gouverneurs 1998, concours littéraire organisé par la Bibliothèque de Bayonne avec la nouvelle Ancre Ocre.

1992 Les pensées sous-marines tiré par le Comte d'Hauteur.

 

*******

 

 

© Copyright 2008 Pascal Doriguzzi


This page is powered by Blogger. Isn't yours?